ACCUEIL

ACTUALITE

Les Africains conviés à ''des actions concertées'' contre le terrorisme
Ajouté le : 09/04/2015 - 16h:41 / Source : aps

 Les Etats africains doivent mener ''des actions concertées'', afin de combattre le terrorisme qui gagne du terrain sur le continent, a indiqué, jeudi à Dakar, le premier vice-président de l’Association des Assemblées et des sections de la région Afrique de l’Assemblée parlementaire francophone (APF), Aubin Minaku.

''L’heure a sonné pour une solidarité active entre nos peuples et pour des actions concertées entre nos gouvernements respectifs, afin de combattre et mieux éradiquer ce fléau mortel qu’est le terrorisme'', a-t-il dit M. Minaku.

Il s’exprimait à l’ouverture de la 7-éme conférence des présidents d’Assemblées et des sections de la région Afrique de l’APF.

Pendant trois jours, les participants vont discuter sur le thème: ‘’Terrorisme, phénomène de notre temps: état des lieux, causes, conséquences et stratégies de lutte en Afrique’’ et ‘’Croissance économique et lutte contre la pauvreté en Afrique francophone.’’

‘’Nous devrions aussi marquer notre solidarité pour rendre hommage aux hommes, femmes et enfants victimes de cette barbarie qui attaque de plein fouet les valeurs de civilisation auxquelles nous croyons tous’’, a soutenu Aubin Minaku, également président de l’Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo.

Pour lui, les parlementaires francophones devraient féliciter et encourager le Cameroun, le Mali, le Niger et le Tchad, ''pays de notre espace linguistique qui ont pris l’initiative salutaire d’agir ensemble contre Boko Haram et Aqmi''.

Aubin Minaku a par ailleurs émis le souhait de voir les parlements s’engager dans la voie de la mise en place d'outils législatifs au sein de l’espace francophone permettant de lutter efficacement contre le terrorisme sur toutes ses formes.

A cet effet, a-t-il ajouté, ‘’c’est à point nommé que vient l’idée de faire du terrorisme l’un des thèmes principaux de nos débats lors de la 23-ème assemblée régionale que nous préparons au cours de la présente conférence.’’

Il a indiqué qu’à cet effet, ''une résolution forte pourrait être votée contre le terrorisme et sera adressée aux gouvernements et à la communauté des nations''.

Le président de l’Assemblée nationale du Sénégal, Moustapha Niasse a soutenu pour sa part que l’expérience qui se déroule actuellement au Mali et dans les pays voisins comme le Niger ''menace l’ensemble des pays africains jusqu'en Afrique australe''.

‘’Le terrorisme est devenu un phénomène mondial, planétaire. Des moyens doivent être mis en œuvre par les idées, par les expériences et par les actes que nous devons poser solidairement pour trouver les ressources nécessaires et suffisantes’’, a-t-il dit.

(917) 493-8950/(917) 493-8952
(917) 493-8953
115 W 116th street, NY 10026
Ambassade à Washington Cliquez pour nous écrire
© Copyright Consulat Général du Sénégal à New York, Mai 2014